Services publics

Parmi les promesses de changement formulées durant la campagne présidentielle de Hollande, l’éducation était présentée comme une priorité. Si changements il y a eu, ils se distinguent surtout par une continuité et un renforcement des réformes du précédent gouvernement.
De même que l’école primaire de masse qui émerge à la fin du 19e siècle, l’avènement d’un enseignement professionnel visant à former – hors des entreprises – les futurs travailleurs, est un phénomène profondément contradictoire.
 
Contrairement aux prétentions généralement affichées par les ministres de l’Education nationale, l’école n’est nullement une enclave républicaine au sein de la société capitaliste, malgré son autonomisation relative de la sphère de production des richesses.
Le jeudi 19 septembre les enseignants du 93 étaient en grève à l’appel de la CGT éduc’action, de la CNT, de la FSU et de Sud éducation. Cette première journée de mobilisation avait pour but de dénoncer des conditions de travail de plus en plus difficiles.
Paris fait partie des villes qui se sont portées volontaires pour, dès cette rentrée, introduire trois heures de classe le mercredi matin, heures retirées les autres jours de la semaine. Les premiers jours d’école révèlent le potentiel destructeur de cette réforme.
C'est la première rentrée scolaire dont le gouvernement PS est totalement responsable. Il est donc responsable de la suppression de 2000 postes de surveillants (AED) en collège, lycée et dans les écoles.
La Revue de septembre du NPA consacre son dossier à l'école. Voici en complément un article d'Ugo Palheta publié sur contretemps.eu consacré à la rentrée.
Après le dramatique accident ferroviaire qui a tué 80 personnes et fait plus d’une centaine de blessés en Espagne, le premier réflexe des autorités, comme de la plupart des organes de presse, a été de mettre en cause le conducteur du train et sa vitesse excessive.
Ce devait être la réplique politique à l'affaire Cahuzac... Les deux textes du projet de loi sur la transparence de la vie publique, entendez par là la vie politique, viennent d'être votés au Sénat.

Pages

S'abonner à Services publics