Fac de Montpellier : le doyen en garde à vue

Le doyen et un professeur de droit, qui étaient entendus au commissariat de police, ont été placés en garde à vue. 

Un rassemblement se tenait aujourd'hui à 17h Place de la Préfecture, appelé par les étudiants en lutte, l'intersyndicale et la LDH. 
Environ 1000 personnes sont parties en manifestation après une prise de parole d’une étudiante rappelant la mobilisation contre la loi Vidal, etc. avec les différentes facs qui sont entrées en lutte... et rappelant que ni les groupuscules fascistes, ni la police ne arrêteront. 

​La demande est la radiation de toutes les personnes profs, chargés de TD impliqués. L’'enquête s’accélère, il semblerait que le Préfet veuille aller vite. Toutes les plaintes ont été enregistrées, une dizaine de témoignage recueillis avec une accélération aujourd'hui. 

​L'intersyndicale a rédigé un fait un très bon droit de réponse à l’article pourri du Figaro... 

 

 

 

http://npaherault.blogspot.fr/2018/03/montpellier-facs-fond-la-mobilisat...

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.