Le 17 novembre, tous ensemble contre les expulsions et l'Ayrault-port !

Des personnes chassées de leur domicile, des maisons rasées, des plantations piétinées, tout çà pour permettre la réalisation d’un projet socialement inutile et écologiquement dévastateur.

Le NPA condamne la violence que déploie l’Etat contre les habitants de la zone concernée par le projet d’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes.

-Le gouvernement Hollande-Ayrault a choisi la violence pour défendre les profits de la multinationale Vinci, constructeur et propriétaire du futur aéroport au détriment des investissements nécessaires à la population.Le recrutement par Vinci de l’ancien préfet de Loire-Atlantique, ardent partisan du projet, illustre bien l’ampleur des complicités entre l’Etat et les capitalistes.

-Le gouvernement Hollande-Ayrault a choisi la violence pour détruire 2000 hectares de terres agricoles et de zones humides nécessaires pour le maintien d’une agriculture de proximité et des écosystèmes.

-Le gouvernement-Hollande-Ayrault a choisi la violence pour construire un super aéroport qui remplacera à terme les aéroports plus petits des villes voisines. Un tel choix en matière d’aménagement du territoire accentue la mise en concurrence entre les territoires, conformément à la logique du capitalisme. Loin de créer des emplois, cet aéroport va contribuer à en supprimer. L'avenir des activités industrielles voisines de l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique, et en particulier l’usine aérospatiale de Bouguenais est menacé.

Le mouvement de solidarité avec les habitants de Notre-Dame-des-Landes dépasse ainsi l’opposition au seul projet d’aéroport. C’est un mouvement anticapitaliste, qui se prononce clairement pour d’autres choix de société. C’est aussi un mouvement d’opposition radicale à la politique du gouvernement Hollande-Ayrault, une politique qui conjugue, à Notre-Dame-des-Landes comme ailleurs, injustice sociale et irresponsabilité écologique.

Le NPA appelle toutes et tous à venir en nombre à la manifestation de réoccupation de la ZAD le samedi 17 novembre. Ses militants formeront un cortège, auquel participeront Christine Poupin et Olivier Besancenot.

Montreuil, le 13 novembre 2012.

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.