Fête du NPA 33 : une réussite collective

Environ 250 personnes se sont retrouvées à Cenon pour une fête nouvelle formule, plus étendue dans le temps (de 11 h à 23 h) et dans l’espace (en dehors de la salle). Une belle réussite militante !

Des camarades, dont des ouvriers de l’usine, ont lu et joué Ford Blanquefort même pas mort, des textes d’intellectuels en soutien à la lutte des Ford, un moment émouvant et motivant. Gérard Delteil est venu discuter autour de son polar sur les Gilets jaunes, les Écœurés. Le réalisateur Aurélien Blondeau a présenté son film Il suffira d’un gilet et débattu avec la salle. LO, AC Gironde, le collectif Georges I. Abdallah, Palestine33, Survie Gironde et ATTAC 33 ont tenu des tables de presse et participé aux débats.

Convergence des luttes
Toute la journée, lors des débats organisés sur la situation sociale, les migrantEs ou l’écologie, ou dehors au soleil avec un verre, nous avons pu parler de nos expériences, de nos idées, de nos points d’accord entre militantEs du NPA et de toutes les luttes actuelles.
La convergence des luttes contre l’adversaire commun, le capitalisme et ses serviteurs au gouvernement, était au cœur des discussions. Dans son allocution, Philippe Poutou a bien sûr appelé à la construire, indépendamment des partis institutionnels, et à se servir des municipales pour poursuivre sur le terrain politique le regroupement de tous ceux et celles qui veulent prendre leurs affaires en main pour contester le capitalisme et les politiciens qui le servent.
François et Mónica

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.