aviation

Malgré le silence des grands médias et du gouvernement, malgré l’absence de campagne officielle, la campagne pour obtenir un referendum concernant la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP) bat son plein.

Un beau rassemblement à proximité de l'Assemblée nationale en soutien aux 5 salariés d'Air France mis en examen suite aux bousculades à l'occasion du Comté central d'entreprise, le 5 octobre. Parmi les 2000 manifestantEs, une large majorité de salariéEs d'Air France, toutes professions réunies.
 Une caisse de solidarité avec les mis à pied d'Air France a été ouverte par l'Intersyndicale.
Publié par Contretemps.eu. D’où vient la révolte des salarié•e•s qui a eu lieu le 5 octobre, condamnée par tout ce que la France compte de politiciens bourgeois et d’idéologues néolibéraux ? Quels sont les objectifs et la stratégie de la direction d’Air France ?
«Air France, c’est nous », récité par le DRH Xavier Broseta, encore tremblant, une hôtesse et un pilote, et surtout des cadres avec des sourires publicitaires. Aucun salarié de l’industriel ou du cargo, désormais classés parmi les voyous !
Entretien. Personnel navigant commercial (PNC), Sophie Reneux est déléguée du personnel Sud Aérien.
Entretien. Commandant de bord, Guillaume Pollard est le président du syndicat du personnel navigant technique (PNT) Alter.
Comment réussir à donner quelque crédit au soi disant “dialogue social” à Air France, telle est la question que se posent le gouvernement et la direction de l'entreprise.
Ce lundi 12 octobre, cinq salariéEs du fret à Air France ont été arrêtés à leur domicile comme de dangereux gangsters, des terroristes en puissance, et placés en garde à vue par la police de l’air et des frontières (PAF), habituellement spécialisée dans la répression des sans-papiers et de le

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à aviation