aviation

La privatisation de l’Aéroports de Paris (ADP) fait scandale, y compris parmi des gens qui n’ont aucune opposition de principe aux privatisations, parce qu’elle se trouve au confluent d’au moins deux questions : la nature d’un aéroport et les soupçons de cadeaux et collusion avec c

Le patronat du transport aérien vient de lancer de nouvelles attaques contre les travailleurEs du secteur. D’abord, la semaine dernière, avec le vote d’une loi antigrève. Celle-ci oblige les salariEés à se déclarer en grève 48 heures à l’avance.
Sarkozy et son gouvernement ont mis leur menace à exécution. Depuis ce matin, des policiers et des gendarmes sont déployés à Roisy pour remplacer les agents de sécurité en grève.
AEROPORT DE ROISSY, 22 déc 2011 (AFP) - Les agents de sûreté de l'aéroport de Roissy, en grève depuis vendredi, ont reçu jeudi le soutien de Marie-Georges Buffet (PCF), Olivier Besancenot (NPA) et Nathalie Arthaud (LO).
Le mouvement de grève des agents de sécurité des aéroport est symbolique par tous ses aspects.Il s'agit avant tout d'un secteur qui a été "externalisé" par les pouvoirs publics au profit de sociétés privées qui bénéficient ainsi d'une rente de situation.
Face au projet de nouvel aéroport, le grand rassemblement du juillet à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, avait rassemblé 14 000 personnes, autour de débats sur les énergies, le climat, les terres agricoles et les services publics, donnant une dimension nationale à cette opposition.
Samedi 12 novembre, c’est à Paris que les opposants au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ont apporté la contestation. Cette manifestation était le point final de la tracto-vélo, organisée par la coordination des opposants1.
Les opposants à la construction d’un nouvel aéroport à côté de Nantes restent mobilisés. Après le rassemblement du mois de juillet, une tracto-vélo est prévue à travers plusieurs départements le 12 novembre.
14 000 personnes se sont rassemblées ce week-end, pour affirmer «VINCI DEGAGE»  des terres de Notre-Dame-des-Landes La coordination des opposants et le collectif national (un quarantaine d’associations locales et nationales, des partis politiques) ont gagné le pari d’un vaste rassemblement ces 8
14000 personnes se sont rassemblées ce week-end, pour affirmer: «VINCI DEGAGE» des terres de Notre-Dame-des-Landes !

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à aviation