apprentissage

L’offensive du gouvernement, loin de se concentrer contre la jeunesse, en ce mois de mars ne passera pas comme une lettre à la Poste. Ce qui s’annonce c’est la convergence entre cheminots, fonctionnaires, hospitaliers et jeunes.
Le gouvernement ne cesse de mettre en avant l’apprentissage comme solution miracle contre le chômage qui ne cesse d’augmenter, notamment dans la jeunesse.
De même que l’école primaire de masse qui émerge à la fin du 19e siècle, l’avènement d’un enseignement professionnel visant à former – hors des entreprises – les futurs travailleurs, est un phénomène profondément contradictoire.
 
Même s’ils évitent d’en faire étalage en période électorale, les exécutifs dirigés par le PS et intégrant le PCF, les Verts ou le Parti de gauche, financent très largement les lycées privés, notamment confessionnels, ainsi que les centres d’apprentissage contrôlés par les syndicats patronaux.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à apprentissage