Catalogne

Pedro Sanchez, le leader du Parti Socialiste Espagnol (PSOE) et chef du gouvernement en place avait provoqué de nouvelles élections législatives dans toute l’Espagne, espérant en obtenir une majorité plus stable au détriment de Podemos à sa gauche, de Ciudadanos à sa droite et des forces indé

Lundi 11 novembre au matin, plusieurs milliers de manifestantEs ont bloqué l’autoroute à la frontière entre les États français et espagnol, à l’appel de Tsunami Democràtic (qui fédère plusieurs organisations indépendantistes sud-catalanes). L’objectif ?
Depuis lundi matin, plusieurs milliers de manifestantEs bloquent l’autoroute à la frontière entre les Etats français et espagnol, à l’appel de Tsunami Democràtic (qui fédère plusieurs organisations indépendantistes sud-catalanes).
Appelée par les indépendantistes Intersindical-CSC et Intersindical Alternativa de Catalunya (IAC) mais boycottée par les historiques et non exclusivement catalanes Commissions Ouvrières et UGT, elle a été estimée par la Généralité globalement à 30% chez les fonctionnaires, dont 43% chez les prof
Publié par le Collectif Montpelliérain de Solidarité avec le Peuple Catalan. Elle serait suivie globalement à 30% chez les fonctionnaires, dont 43% chez les profs du public et 35% chez ce
« Arde Barcelona ? » Oui, et pas seulement, les coupures de rues et de places ont lieu dans toutes les grandes villes de Catalogne (Sabadell, Tarragona, Lerida…). La police charge partout.
Les lourdes condamnations prononcées, le 14 octobre, contre les dirigeants indépendantistes catalans marqueront probablement un tournant dans le processus inauguré par le référendum d’autodétermination de 2017.
Hier, de lourdes condamnations ont été prononcées à l’encontre des leaders indépendantistes catalans : des accusés condamnés à 100 ans de prison et 90 ans d’inéligibilité cumulés ! Un verdict honteux digne du franquisme… Leur « crime » ?
Communiqué d’Anticapitalistas, section espagnole de la IVe Internationale. 
L’accusation est tombée, une bombe, et fait les unes : quelques militants de la cause catalaniste, accusés de préparer un attentat lors de l’énoncé du verdict du maxiprocès, ont été mis hors d’état de nuire ! Les indices mentionnés sont dérisoires ?

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Catalogne