extrême droite

Depuis la rentrée universitaire, l’organisation d’extrême droite la « Cocarde étudiante » cherche à s’implanter à Nanterre.

Communiqué du NPA Nanterre
Édouard Drumont, Éric Zemmour et la part sombre de la République, éditions la Découverte, 240 pages, 19 euros. 
Dimanche 27 octobre, une élection régionale se déroulait en Thuringe (ex-RDA), qui a été remportée par le parti de gauche Die Linke (31 %), qui augmente son score de 2,8 points par rapport à la précédente élection (2014).
Chaque soir, depuis désormais plus de deux semaines, Éric Zemmour répand sa haine sur CNews dans une pseudo-émission de débat (« Face à l’info ») taillée sur mesure. Un choix éditorial qui n’est pas sans conséquence.
Un homme de 84 ans a tenté d’incendier la mosquée de Bayonne et tiré sur les deux hommes qui essaient de l’en empêcher, les blessant grièvement.
Incarcéré depuis le 18 avril suite à une plainte de militants fascistes, Antonin Bernanos est sorti de prison le vendredi 25 octobre, sous contrôle judiciaire, après une décision du juge des libertés et de la détention.
Ce matin, jeudi 17 octobre 2019, l'organisation d'extrême droite « La Cocarde étudiante » est venue en nombre diffuser sa propagande réactionnaire en vue d'élections étudiantes à Nanterre.
Retour sur la « convention de la Droite » organisée par Marion Maréchal et ses proches le 28 septembre.
Les résultats de l’élection des députés aux parlements de deux Länder d’Allemagne – Brandebourg et Saxe, le 1er septembre dans la partie Est du pays –, ont confirmé les craintes.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à extrême droite