Israël

Depuis plusieurs jours, l'armée israélienne bombarde la bande de Gaza, minuscule territoire palestinien surpeuplé et soumis à un blocus ignoble depuis des années.

Khalida Jarrar, élue au Conseil législatif palestinien sous l’étiquette du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), a été arrêté à son domicile de Ramallah dans la nuit du 29 au 30 octobre et est détenue depuis.
Nous reproduisons, avec son aimable autorisation, un texte de l’historien et journaliste Dominique Vidal, publié sur son blog Mediapart.  
Le « deal du siècle » annoncé depuis plusieurs mois par l’administration Trump et censé « régler le conflit israélo-palestinien », ressemble de plus en plus à une mauvaise blague.
Après avoir longtemps voulu défier la justice israélienne, Sara Nétanyahou, épouse du Premier ministre en exercice, a accepté une procédure de « plaider-coupable » en échange d’une requalification des chefs d’accusation pour lesquels elle était poursuivie.
On l’a appris grâce à un article de Libération publié le 1er juin
Après avoir été considéré comme le « grand vainqueur » des élections législatives d’avril dernier, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s’est trouvé dans l’incapacité de former un gouvernement. De nouvelles élections seront donc organisées en septembre.
Comme un démenti cinglant à ceux qui nous répètent à l’envi que « la culture, ce n’est pas politique » et que les appels au boycott de l’Eurovision en Israël (14-18 mai) sont injustifiés, l’audiovisuel public israélien Kan a diffusé, le 10 mai, un clip de promotion de l’événement dans
Roman de Shlomo Sand, Seuil, Paris, 2019, 384 pages, 21 euros. 
Le 8 avril, plusieurs dizaines de prisonnierEs palestiniens détenus par Israël ont lancé un mouvement de grève de la faim pour protester contre leurs conditions d’incarcération.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Israël