politique

Un compte en Suisse, Raymond Barre ? Stupéfaction parmi ceux qui se souvenaient de ce prétendu « grand serviteur de l’État », donneur de leçons sous des airs d’austérité et de sérieux.

Après avoir longtemps voulu défier la justice israélienne, Sara Nétanyahou, épouse du Premier ministre en exercice, a accepté une procédure de « plaider-coupable » en échange d’une requalification des chefs d’accusation pour lesquels elle était poursuivie.
Nathalie Loiseau, tête de liste macronienne aux élections européennes, s’est rendue les 14 et 15 avril à la Réunion. Son job est de vendre le bilan présidentiel et la campagne supposée opposer « progressistes » et « populistes ».
Lund 4 février, Mediapart a fait l’objet d’une tentative de perquisition quelques jours après avoir publié de nouvelles révélations sur l’affaire Macron-Benalla.
Les attaques dévastatrices de Macron contre les droits sociaux et la protection sociale se bousculent et se précipitent. Mais l’indispensable riposte est loin d’être à la hauteur.
Le jour même où le gouvernement Macron présentait son projet de loi « pour redonner confiance dans la vie démocratique », un de ses ministres les plus emblématiques, Richard Ferrand, était visé par l’ouverture d’une enquête préliminaire suite au dépôt de plainte de l’association anti-corrupti
Le Canard enchaîné a révélé que Richard Ferrand, ex-député PS soutien de Macron et nouveau ministre, avait employé son fils comme attaché parlementaire pour 8 000 euros brut et aidé les affaires immobilières de sa compagne alors qu’il dirigeait les Mutuelles de Bretagne.
Le procureur de Paris demande un procès en correctionnelle contre Sarkozy suite à l’affaire Bygmalion dans le même temps que s’est ouvert le procès de Cahuzac, l’ancien ministre du Budget de Hollande...
Entretien. Journaliste, essayiste et cofondateur de Mediapart, Edwy Plenel était l’invité il y a deux semaines de notre université d’été.
Pour par exemple vendre sa camelote en influençant les différentes législations, tous les coups sont permis... y compris les petits coups de pression, en toute amitié et de façon totalement désintéressée bien entendu.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à politique