commerce

Depuis le début de la mobilisation contre le projet de « réforme » des retraites, il est mis l’accent sur la mobilisation des salariéEs des transports.
Depuis le 8 octobre, près de la moitié des employéEs du magasin Nike des Champs-Élysées sont en grève, pour l’application du Code du travail, l’amélioration des conditions de travail et l’augmentation des salaires.
 « Nous vous notifions par la présente la résiliation de votre contrat de prestation de services souscrit le 28/11/2018.
Carrefour, Auchan, Castorama, New Look… La litanie des plans sociaux dans le commerce s’allonge à nouveau, y compris pendant l’été, au travers de deux entreprises emblématiques dans leur secteur d’activité respectif, à savoir Conforama et Tati.  
Les femmes de chambre de l’hôtel NH collection à Marseille, salariées de l’entreprise Elior, n’en démordent pas. Elles veulent la victoire, un point c’est tout !
1900 emplois supprimés – soit 20% des effectifs totaux ! C’est l’hécatombe sociale qu’a annoncée lundi la direction de Conforama pour 2020 dans le cadre de son plan de « transformation profonde et nécessaire » en vue de « réduire ses pertes et revenir à l’équilibre ».
Cela fait déjà sept nuits que les magasins New Look de Calais, Paris et Rouen sont occupés par le personnel suite à la liquidation de leur enseigne.
Dans la compétition féroce à laquelle se livrent, sur fond de repli de la consommation, les grands groupes de la distribution, les salariéEs constituent plus que jamais la variable d’ajustement, à tel point que la CGT, la principale organisation du secteur, compare la situation du commerce à cell
Alors que, après les européennes, les plans de suppressions d’emplois repartent de plus belle, en particulier dans l’industrie, on n’oublie pas que, depuis septembre 2018, les salariéEs de l’enseigne d’habillement New Look se battent contre sa fermeture annoncée (voir

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à commerce