Antiracisme

Pour un Tsunami solidaire. La tribune de 90 personnalités publiée par Le Monde le 15 octobre et demandant à Emmanuel Macron de condamner l’agression d’une accompagnatrice scolaire voilée, transformée en pétition a déjà recueilli plusieurs dizaines de milliers de signatures...

Entretien avec Aurélie Garand, du comité Justice et vérité pour Angelo, du nom de son frère assassiné à Blois par la police en mars 2017. Aurélie était présente à Paris lors de la fête du NPA le 12 octobre.Que s’est-il passé le 30 mars 2017 ?
Nous publions un texte de réponse à un article publié dans l’Anticapitaliste n°488.
Le 17 octobre rappelle, chaque année, la date du massacre par la police française de 200 à 300 Algériens manifestant pacifiquement à Paris contre le couvre-feu discriminatoire qui leur avait été imposé à l’époque.
Depuis lundi, CNews ouvre quotidiennement son antenne à Zemmour de 19 h à 20 h. Malgré les indignations et les annulations de contrats publicitaires, le milliardaire Bolloré a donc maintenu son protégé, tout comme il l’avait fait pour Morandini accusé de harcèlement sexuel.
Un drame et des questions. Ibrahima, âgé de 22 ans, originaire de Sarcelles, est mort au guidon de sa moto, dimanche 6 octobre, à Villiers-le-Bel, dans le Val-d'Oise.
Alors que gouvernement et Parlement ouvrent un énième débat nauséabond sur « l’immigration », 150 salariéEs de Paris et de l’Île-de-France répondent par un mouvement de grève illimitée pour leur régularisation, sans précédent depuis octobre 2009.
Un an après la loi « asile-immigration », les débats à l’Assemblée nationale puis au Sénat ainsi que les récentes déclarations de Macron annoncent de nouvelles attaques racistes et antisociales.Attaques contre l’AME et le regroupement familial
▸ Des moyens pour un accueil digne et non pour la répression ;▸ La régularisation de toutes et tous les sans-papiers ;▸ La fin des expulsions ;▸ La fermeture des centres de rétention administrative (CRA) ;
Les quartiers populaires sont un terrain d’expérimentation quotidienne de la violence d’État. C’est une violence ciblée, dans des quartiers situés loin des centres urbains ou menacés de disparition au cœur des villes, comme à Marseille.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Antiracisme