Antiracisme

Pia Klemp est allemande. Pendant 6 ans, elle a été capitaine de navires procédant à des sauvetages de migrantEs en Méditerranée, dont le Sea Watch 3. Elle est actuellement jugée en Italie pour ces opérations de sauvetage et encourt, selon son avocat, jusqu’à 20 ans de prison.

Jeudi 22 février à Brest, des mineurEs étrangers et des soutiens ont organisé une rencontre avec les habitantEs du quartier dans lequel ils ont réquisitionné une maison depuis la mi-novembre. 
Samedi 17 février a eu lieu, à Villeurbanne, une soirée organisée par le groupe de hip-hop Amalaïta. Cette initiative a réuni les organisations, collectifs et personnes impliquées dans les luttes de soutien aux réfugiéEs et migrantEs.
L’événement est assez rare pour être relevé : les 21 et 22 février 2018, quatre policiers du commissariat du 12e arrondissement, membres du mal nommé « groupe de soutien de quartier » et qui se font appeler « les tigres », en référence à un signe distinctif figurant sur leur écusso
« Il n’est pas bon d’être musulman, migrant ou réfugié dans la France d’aujourd’hui ». Ainsi se conclut, avec lucidité, un texte récemment publié par l’écrivain Tahar Ben Jelloun. 
Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb vient de présenter, en conseil des ministres, son projet de loi « asile et immigration ».
Contre le racisme d’État, les violences policières et la chasse aux migrantEs, pour la liberté de circulation et d’installation et le retrait du projet de loi Asile-Immigration, touTes à la marche des solidarités du 17 mars !
Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb vient de présenter, en conseil des ministres, son projet de loi « asile et immigration ».
Le samedi 17 février a eu lieu le lancement public de la marche des solidarités du 17 mars à Paris. Une centaine de personnes sont venues à la Bourse du travail de Paris, repartant avec plus de 10 000 tracts et des affiches.
Mennel Ibtissem est une étudiante de 22 ans qui ne se doutait pas, lorsqu’elle a décidé de s’inscrire au télé-crochet de TF1 « The Voice », que sa participation à l’émission ferait l’objet d’attaques si violentes qu’elle serait contrainte, pour se préserver, de la quitter.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Antiracisme