Antiracisme

Dans la foulée de la marche historique du 2 juin à Paris, ce sont plusieurs milliers de personnes qui se sont rassemblées à Toulouse à l’appel du Comité Vérité et Justice 31, relayé par de nombreuses organisations.


Mercredi 31 mars, Éric Besson a présenté le projet d’une nouvelle loi d’exception sur les étrangers qui durcit encore les conditions de séjour et veut accélérer le rythme des expulsions. La réponse du gouvernement à sa défaite électorale est de concurrencer le Front national.
La saturation de l’espace public par les discours stigmatisant l’« immigration » ferait presque oublier le fait qu’elle n’a pas toujours été considérée comme un « problème ».
Une municipalité de gauche qui, en plein hiver et sans préavis, expulse des travailleurs pauvres d’un immeuble insalubre qu’ils occupaient depuis des années, avant de le faire immédiatement raser, puis qui déloge les anciens squatters de tous les lieux de la ville où ils tentent de se réfugie
 À l’initiative d’un petit groupe de migrants de différentes origines, soutenus par des militants associatifs et syndicaux gardois, et hébergés par la CGT Nîmes (Gard), se sont tenues trois assemblées générales des migrants du département du Gard pour constituer le Forum gardois des migrants
L’ensemble des organisations signataires ci-dessous, réunis ce jeudi 1er avril, condamnent l’évacuation par les forces de l’ordre de ce matin des sites de grève des travailleuses et travailleurs sans papiers de la rue du Regard
Lers forces de police viennnent d'expulser les 250 sans-papiers qui occupaient le bâtiment du Fonds d'assurance secteur du bâtiment des salariés de l'artisanat du BTP (FAF-SAB), rue du Regard.
Les travailleurs sans-papiers, en grève depuis septembre 2008, qui occupaient l’agence Randstad, piquet historique du mouvement, au 30 avenue Daumesnil, Paris 12e, ont été évacués de façon brutale par la police mercredi 24 mars.
La construction du nouveau centre de rétention (CRA) du Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne) est achevée. L’ouverture est prévue le 29 mars. Avec 240 places de rétention, ce centre sera le plus grand de France. Il s’ajoutera au premier CRA du Mesnil-Amelot, qui compte déjà 140 places.
Le score du FN lors des élections régionales est un élément marquant de ce scrutin. Avec un appareil militant et financier affaibli, le FN atteint pourtant 11,42 % au premier tour. Il progresse au second, atteignant une moyenne de 17,5% sur les endroits où il restait présent.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Antiracisme