Vincent Peillon a récemment annoncé deux mesures pour l'éducation prioritaire : des heures de cours en moins pour les enseignantEs, et l'augmentation de l'indemnité mensuelle. Le dirigeants du SNES et du SNUipp, majoritaires dans l'enseignement, ont crié victoire au lieu de dénoncer les...

Education

Les AESH (AccompagnantEs d'élèves en situation de handicap (ex-AVS)) sont en lutte. Notre rôle au sein de l’Éducation nationale est d'aider des élèves handicapés à suivre dans les meilleures conditions possibles leurs études.

L’université Paris-Diderot a décidé de mettre brutalement fin au contrat de travail d’une jeune doctorante, Ana1, juste avant la fin de sa période d’essai en octobre dernier.
Le vendredi 23 novembre avait lieu à l’ENS de Paris une grande réunion contre la hausse des frais de scolarité pour les étudiantEs étrangers (hors-UE). 
Augmentation des frais d’inscription pour les étudiant-e-s étranger-e-s : une politique clairement raciste et sélective !
Au mois d’octobre, le président de Sorbonne-Université, issue de la fusion de Paris 6 et de Paris 4, annonçait l’augmentation du temps de travail hebdomadaire de 2 heures et 4 minutes, sans aucune contrepartie.
Le 12 novembre, les enseignantEs de la maternelle à l’université étaient appelés à se mettre en grève contre les annonces de suppressions de postes pour la prochaine rentrée et la mise à sac plus générale de l’école.
Les personnels du lycée Maurice Utrillo de Stains sont mobilisés contre l’arrivée d’un gendarme au poste de proviseur adjoint. 
Blanquer, le ministre, et Macron pensent que rien ne peut les arrêter dans leur entreprise de transformation de l’éducation. Ils rêvent d’une économie de marché de l’éducation et d’une école au service du patronat. Encore des suppressions de postes
Alors que, depuis la rentrée, le ministre Blanquer a multiplié les déclarations provocatrices et les attaques directes contre l’ensemble du système scolaire, le 12 novembre sera la première journée de grève nationale spécifique au secteur de l’éducation.
La rentrée a été marquée, à l’université de Nanterre, par le procès de trois de ses étudiants, interpellés le 9 avril sur le campus alors qu’ils participaient à une assemblée générale dans le cadre du mouvement contre Parcoursup.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Education