Vincent Peillon a récemment annoncé deux mesures pour l'éducation prioritaire : des heures de cours en moins pour les enseignantEs, et l'augmentation de l'indemnité mensuelle. Le dirigeants du SNES et du SNUipp, majoritaires dans l'enseignement, ont crié victoire au lieu de dénoncer les...

Education

Interview de Véronique Decker, militante pédagogique (ICEM Pédagogie Freinet) et syndicale (SUD éducation), directrice d’école retraitée en 2019, auteure de trois ouvrages de réflexion humaine et militante sur l’école publique, l’enfance et la société : « Trop classe », « l’école du p

Le forum « éducation entreprise » organisé le 17 mars à l’initiative du Medef démontre bien l’évolution qui s’opère au cœur de notre société. Depuis le vote de la loi LRU de 2007, le gouvernement a décidé de réformer en profondeur le statut des universités.
Après les mobilisations des établissements d’Île-de-France, les personnels de l’Éducation ont saisi la journée du 23 mars pour relancer leur mobilisation. La lutte contre les suppressions de postes et la réforme de la formation des enseignants est à la croisée des chemins.
Les enseignants de l'académie de Créteil sont de nouveau dans la rue, aujourd'hui 18 mars et manifesteront en direction du ministère de l'éducation nationale.
La mobilisation du 12 mars a rassemblé professeurs, lycéens et parents d’élèves contre les réforme de l’enseignement. De nouveaux rendez-vous sont donnés pour les 16 et 18 mars.
L'intersyndicale de l'éducation appelle à une grève nationale et à des manifestations le 12 mars contre les réformes du gouvernement, les suppressions de postes qui se montent à 16 000 pour la rentrée 2010, la mastérisation de la formation qui va aboutir à l'envoi d'enseignants no
Lundi 15 février, un élève du lycée Guillaume-Apollinaire de Thiais (Val-de-Marne) était agressé à coup de cutter pendant le cours de gym. Le 17 février, Virginia Rajkumar, prof de philo, nous expliquait l’état d’esprit des professeurs et leurs revendications.
Une tribune publiée dans le précédent numéro considérait qu’il est « peu réaliste » d’appliquer le principe « argent public au service public » à propos de l’enseignement privé sous contrat.
Stéphane Bois, tête de liste du NPA pour le Loiret, chargé de mission à mi-temps au rectorat, vient de se voir signifier que sa présence, au sein du cabinet du Recteur, n'était plus tolérée et que sa mission se terminerait de manière anticipée en juin.
Les mobilisations récentes des enseignants, des élèves et des parents en Seine-Saint-Denis, dans le Val-de-Marne et ailleurs, ont montré la colère de la population contre les suppressions de postes dans l’Éducation.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Education