Vincent Peillon a récemment annoncé deux mesures pour l'éducation prioritaire : des heures de cours en moins pour les enseignantEs, et l'augmentation de l'indemnité mensuelle. Le dirigeants du SNES et du SNUipp, majoritaires dans l'enseignement, ont crié victoire au lieu de dénoncer les...

Education

Blanquer a eu un gros coup de chaud, et pas à cause de la canicule de juin. Après avoir voulu passer en force sur la mise en œuvre de ses réformes (dans la voie générale et professionnelle) en jetant une pagaille généralisée, il a fait le choix de passer en force sur les examens.

Après le report du premier procès, le 20 juin, aura lieu au TGI de Nanterre, le mercredi 19 septembre, le procès des militants interpellés lors de l'intervention policière du 9 avril dernier, dans un amphi de la fac de Nanterre.
La rentrée du gouvernement en matière d’éducation, c’est sélection sociale, austérité budgétaire et casse du statut des enseignantEs.
« Aucun élève ne sera sans affectation et les chiffres que l’on a nous laissent penser qu’il y aura de la place pour tout le monde » : voilà ce qu’affirmait Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, le 27 juin sur France 2. 
Le 27 juillet dernier, 4 étudiantEs de Besançon ayant participé à une action contre la sélection ont été lourdement condamnés par la « justice ».  
« Historiennes, enseignantes et détricoteuses » : ainsi se présentent Laurence de Cock et Mathilde Larrère, qui seront nos invitées lors de notre prochaine université
Alors que plus de 110 000 étudiantEs sont toujours en attente d’une affectation sur Parcoursup, dans de nombreuses facs, les militantEs préparent la rentrée avec une campagne pour inscrire touTEs ces étudiantEs recalés par la réforme.
Après le procès qui a suivi l’intervention policière au lycée Arago, c’est au tour des étudiants de Nanterre interpellés le 9 avril dernier, de passer en procès ce mercredi 20 juin.
Au fur et à mesure que les résultats de Parcoursup tombent, et alors que nous sommes à une semaine du bac, on commence à comprendre plus profondément la réalité de ce que donne l’algorithme qui était censé faire des miracles après APB.
Tous les syndicats du secondaire et de l’enseignement supérieur, ainsi que les organisations de jeunesse, avaient prévenu que la sélection à l’entrée de l’université introduite par la loi ORE et Parcoursup toucherait avant tout les lycéenEs des quartiers populaires.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Education