Communiqué du NPA. Dans la rue le 17 octobre, pour les droits des femmes.

A l'initiative du Collectif national pour les droits des femmes (CNDF), une manifestation nationale unitaire, soutenue par 90 associations, syndicats et partis politiques, aura lieu le samedi 17 octobre, à partir de 14h30, Place de la Bastille.

Le NPA, avec Olivier Besancenot, sera partie prenante d'une manifestation placée sous l'exigence du refus de payer la crise.

Les femmes sont les premières concernées par la politique de régression sociale du gouvernement et du patronat.

Temps partiels imposés, précarité, inégalité des salaires, retraites inférieures : les discriminations demeurent et s'agissant des retraites, le gouvernement tente de remettre en cause les annuités accordés par enfant. Devant la levée de bouclier, le ministre du Travail, X. Darcos, a adopté une position de repli ménageant la remise en cause de la bonification liée à la 2e année qui devra être négociée entre le père et la mère.

Avec la fermeture des centre d'IVG, la suppression du service droit des femmes et de l'égalité, la casse de la santé publique, des services publics, de la maternelle au profit de jardins d'éveil payants pour les enfants de 2 à 4 ans, les droits des femmes sont attaqués directement par la politique de Sarkozy.

S'agissant des violences qui perdurent dans tous les milieux sociaux, le NPA défend la nécessité d'une loi-cadre contre les violences.

Le 17 octobre, la manifestation doit être une initiative pour l'égalité des droits et pour rassembler les femmes, mais aussi les hommes, qui veulent lutter contre un gouvernement s'abritant derrière la crise pour accélérer la destruction des acquis sociaux.

Le 16 octobre 2009.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.