Des jeunes révolutionnaires réunis à Fumel (Sud Ouest du 31 juillet)

500 jeunes du monde entier se sont réunis pour faire entendre leur position contre le capitalisme.

Cette année, le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) et son secteur jeunes ont organisé à Fumel les 28e Rencontres internationales de jeunes. Pendant une semaine des centaines de jeunes militants anticapitalistes sont venus de toute l'Europe et au-delà (Tunisie, Irak, Mexique, etc.).

Outre la dimension internationaliste de ces rencontres, c'est l'occasion pour le NPA de lancer sa campagne en vue de l'élection présidentielle autour de la candidature de Philippe Poutou.

C'est lui-même qui a clôturé, hier, le camp par une intervention politique au meeting de 22 heures. Préalablement, une conférence de presse était organisée en présence du représentant du parti et de militants tunisiens, grecs, espagnols et français à 17 h 30.

Durant cette conférence, les représentants des jeunes révolutionnaires ont dénoncé « l'offensive capitaliste dont les principales victimes sont la jeunesse et les travailleurs. »

Les quatre représentants ont souligné et encouragé les rassemblements de la jeunesse dans toute l'Europe et affirment que ces manifestations sont : « Le reflet d'une prise de conscience. La jeunesse comprend qu'elle crée un rapport de force et que celui-ci peut être gagné. »

Marina Paris

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.