Entreprises

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le puissant débrayage des cheminotEs qui a impacté comme rarement les circulations au niveau national semble toucher à sa fin.
Le 1er octobre 2019 au matin, 12 piquets de grève se mettaient en place dans Paris mais aussi dans le 92 et le 93.Cette action, coordonnée par la CGT, a permis à quelque 150 travailleurs sans-papiers de se mettre en grève pour réclamer un droit élémentaire : pouvoi
Lundi 14 octobre, des agents des trains Grandes Lignes et Banlieue ont déposé le sac en faisant valoir leur droit de retrait suite à 7 agressions dont 5 en un week-end.
Suite à un accident survenu sur le réseau Est le 16 octobre, les cheminotEs font valoir leur droit de retrait. Selon la CGT, un accident bien plus grave a été évité de justesse.
Si on laisse faire, avec la fermeture des sites Michelin de La Roche-sur-Yon (619 salariéEs) et de Cholet (74 emplois), ce seront 60 000 habitantsE, soit avec les familles et les sous-traitants, 5 % de la ville qui seraient impactéEs.
Samedi dernier a eu lieu à Rouen une troisième manifestation à l’appel d’un large collectif d’organisations constitué dans les jours qui ont suivi l’incendie survenu le 26 septembre à Lubrizol, usine classée « Seveso-haut » située à quelques encablures du centre-ville.
Publié le 10 octobre 2019 par NPA Auto Critique. Publié sur le site de Labor Notes. Un article de Dianne Feeley le 8 octobre au 23e jour de la grève chez GM. 
Publié par NPA auto-critique. Le syndicat SUD majoritaire à l'usine Michelin de La Roche Sur Yon a publié sous le titre
Le 30 septembre, 9 syndicalistes de l’usine Safran (ex-Snecma) de Gennevilliers étaient jugés au TGI de Nanterre pour « séquestration de moins de 7 personnes », encourant une peine pouvant aller jusqu’à 5 ans de prison sans compter les amendes.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Entreprises