Les articles de la rubrique Idées n’expriment pas nécessairement le point de vue de l’organisation mais de camarades qui interviennent dans les débats du mouvement ouvrier. Certains sont publiés par notre presse, d’autres sont issus de nos débats internes, d’autres encore sont des points de vue extérieurs à notre organisation, qui nous paraissent utiles.

L’émergence d’un mouvement féministe de masse à une échelle internationale, nous oblige en tant que marxistes à nous reposer toute une série de questions théoriques aux implications stratégiques.

Depuis 2016, la grève est au centre de la quatrième vague du féminisme : de la Pologne jusqu’en Argentine, elle est utilisée comme une arme pour l’égalité salariale et la fin des féminicides.

Cette année 2019 a marqué un renouveau des luttes des femmes en France.

Convergence des luttes, front unique, unité, autant d’expressions reprises quand on tente d’élaborer des stratégies pour gagner contre Macron et son monde.

Suite à la tentative de suicide par immolation d’Anas, c’est la première fois depuis le CPE que le mouvement étudiant se focalise sur les conditions d’existences des étudiantEs et non pas sur les questions de réforme de structure à l’Université (LRU, fusions, sélection).

 

Lire en ligne

EDITORIAL

Le 27 septembre dernier, l’Assemblée Nationale se déclarait favorable, avec 55 pour et 17 contre, à l’extension de la PMA (Procréation Médicalement Assistée) aux couples de femmes et aux femmes célibataires.

Un des postulats fondamentaux des féministes marxistes est que, dans notre société, l’oppression des femmes est profondément liée à l’exploitation du prolétariat.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.