Jeunesse

Cérémonie au drapeau, Marseillaise à la pelle, privations de liberté et punitions militaires ; les premières images du SNU n’ont fait que confirmer le caractère réactionnaire et nationaliste de cette nouvelle mesure du gouvernement.

Etudiants, pas criminels ! Comme le dit M. Bahi, « ça suffit » !
A chaque élection, la jeunesse est une cible de choix.
Interview d’Anne-Cécile Vain de la commission étudiante de l’IUT d’AuchPeux-tu nous expliquer ce qui se passe aujourd’hui ?
Octobre 2014, le conseil départemental de la Haute-Vienne décidait de supprimer le financement des contrats jeunes majeurs pour les jeunes ayant eu moins de 3 ans de prise en charge en tant que mineurs isolés.
Entretien. Doctorant à la Sorbonne, Guillaume Vadot est un des animateurs du NPA Jeunes. Le 22 septembre, il a été agressé par des policiers pour avoir filmé un contrôle d’identité musclée à la gare de Saint-Denis.
Publié dans l’Etincelle Anticapitaliste. En plein cours de la mobilisation contre la loi Travail, pour laquelle même le secteur étudiant éta
Le printemps 2016, mouvement revendicatif ou phénomène politique ? Dans la jeunesse, étudiante et au-delà, le mouvement a vu la rapide mise au second plan, si ce n’est à l’écart, des organisations prétendant le représenter (au premier rang desquelles l’UNEF).
C’est une mobilisation de la jeunesse qui a servi de détonateur à un mouvement bien plus vaste, dont la forte tonalité antigouvernementale ébranle tout le cadre politique.
Face à la mobilisation de la jeunesse contre la loi travail, le gouvernement tente de désamorcer la colère de deux manières : en jetant de l’huile sur le feu avec la répression, et en annonçant une série de mesures censées améliorer nos conditions de vies et d’insertions professionnelles...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Jeunesse