Souscription 2019 !

souscription.npa2009.org

En cette fin d’année se prépare un affrontement majeur contre Macron pour l’empêcher de faire passer la pire contre-réforme de tout son quinquennat, celle qui touche le plus largement et violemment l’ensemble des travailleurs, celle qui matérialise au mieux sa guerre de quelques-uns contre tous : celle du système de retraite. On le sait prêt à tout, mais pas aussi sûr de lui que par le passé. Conscient des enjeux et difficultés, le pouvoir montre les muscles mais tente aussi de temporiser, de louvoyer et de divertir.

C’est dans ce contexte que l’offensive islamophobe sans précédent des deux derniers mois, clairement pensée, annoncée et organisée par Macron dès la rentrée, dépasse probablement toute ses espérances et sert d’arme de division et de diversion massive. Et sachons d’ores et déjà qu’elle va s’accentuer jusqu’en 2022. L’extrême droite politique, intellectuelle et médiatique n’en demandait pas tant, elle qui continue de se voir ouvert un boulevard par son vrai-faux ennemi qu’est Macron. Et alors les fanatiques du djihad ou de l’islamophobie se déchainent. L’attentat de la Préfecture de Police de Paris, mais aussi celui visant la mosquée de Bayonne n’arrivent pas par hasard. Les mots sont des actes et en entrainent d’autres...

S’il n’est évidemment pas un horizon des évènements, le mouvement de grève interprofessionnelle et illimitée débutant le 5 décembre prochain sera malgré tout un test majeur afin de travailler à l’inversion du rapport de force entre les classes et pour remettre, comme l’ont fait les Gilets Jaunes pendant toute l’année précédente, les questions sociales au cœur du débat et des luttes. Et comme le mouvement des Gilets Jaunes fêtera justement son 1er anniversaire deux semaines avant le lancement de cette grève, on ne peut que travailler la convergence dans un « tou.te.s ensemble ».

D’ailleurs parmi toutes les horreurs, insultes et contre-vérités déversées sur le mouvement des Gilets Jaunes, il en est une dont la réfutation a marqué plus que toute autre l’année passée et porte en elle la plus forte charge corrosive. Les Gilets Jaunes n’auraient cure de l’écologie ?! Trump en avait même fait le premier ses partisans... Que nenni ! Fin du monde, fin du mois, même système, même combat ! Et ce n’est pas hasard si les mobilisations écologiques ont connu un ressort inédit pendant cette même période, au sein de la jeunesse surtout, portées en particulier par les grèves pour le climat, mais aussi, rappelons-le, par la victoire (et oui !) contre le projet d’aéroport de NDDL. L’appétit vient en gagnant...

L’appétit vient aussi en parcourant le monde. Et c’est ce que fait la révolte : Algérie, Hong Kong, Liban, Chili, Catalogne, Équateur, elle court, elle court... Le néolibéralisme discrédité se révèle dans toute son horreur et ne peut plus se soutenir que d’une violence à la pureté et à l’intensité croissante. Tout à la fois revancharde et conquérante, mais sans autre solution que la fuite en avant, la bourgeoisie s’assoit sur son propre système « démocratique » à l’agonie.

souscription.npa2009.org

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.